Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

rénovation d'une ferme auvergnate

Après plusieurs semaines de silence radio, Une petite mise à jour du blog s'impose.

Nous avions prévu d'attaquer le chantier de la toiture de la grange cet été, mais en fait, on s'est affairées sur une autre tâche bien plus motivante : la rénovation de notre résidence secondaire. Et notre deuxième maison, la voilà!

On rénove la résidence secondaire

Atteler et partir se poser n'importe où (ou presque), c'est un luxe,mais après quelques années passées dehors, notre caravane avait beaucoup souffert des intempéries, nous avons donc décidé de la remettre en état pour nos futures vacances.

L'étanchéité était franchement à revoir et il a d'abord fallu "la désosser".

On a enlevé les baguettes en alu.

On rénove la résidence secondaire

Et dessous l'état du joint nous en dit long sur ce qui nous attend.

On rénove la résidence secondaire

C'est surtout le mastic sous le joint qui était dans un sale état.

On rénove la résidence secondaire
On rénove la résidence secondaire

On gratte donc l'ancien mastic. A noter la tenue d'apiculteur bien pratique pour lutter contre les invasions de mouches et taons, en plein soleil.

On rénove la résidence secondaire
On rénove la résidence secondaire

Ensuite, on nettoie à l'acétone et on fait un joint sillicone

On rénove la résidence secondaire
On rénove la résidence secondaire

Avant de remettre un nouveau mastic

On rénove la résidence secondaire
On rénove la résidence secondaire

Puis on remet le joint d'origine, qui une fois nettoyé n'était pas si abîmé que ça

On rénove la résidence secondaire

Et enfin on fixe les baguettes.

Comme neuf!

On rénove la résidence secondaire
On rénove la résidence secondaire

La porte aussi a eu droit à son relooking. On a refait l'isolation, l'armature et l'étanchéité.

On rénove la résidence secondaire
On rénove la résidence secondaire

A l'intérieur, y a du boulot aussi.

Remplacer le contreplaqué abîmé,

On rénove la résidence secondaire
On rénove la résidence secondaire
On rénove la résidence secondaire

Et le vieux lino, passé de mode.

On rénove la résidence secondaire

On a peint le nouveau contreplaqué dans des tons un peu plus modernes.

On rénove la résidence secondaire
On rénove la résidence secondaire
On rénove la résidence secondaire

On colle des lames de PVC au sol,

On rénove la résidence secondaire

Et pour finir, au lieu des caissons sous les anciennes banquettes, on fixe deux supports et on installe directement un sommier

On rénove la résidence secondaire
On rénove la résidence secondaire

Voilà pour la partie nuit! .

On fait une bonne révision du frigo qui fonctionne au gaz, sur 220V ou en 12V et on en profite aussi pour le relooker un peu.

On rénove la résidence secondaire
On rénove la résidence secondaire

Pour finir, on a remplacé les blocs de feux et les feux de gabarit.

Allez, la caravane est fonctionnelle. Comme la plupart du temps nous sommes en camping, on s'occupera des autres bricoles plus tard (coin repas, douche et toilettes).

Pour l'heure, vu le nombre de mois, d'années, de siècles que nous n'avons plus pris de vacances, on accroche la caravane et en route pour Guédelon!

On rénove la résidence secondaire

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, divers

pour la troisième fois on remet en vente....

 

Cette fois, notre acheteuse qui finançait l'achat de Méounes avec la vente de sa maison c'est retrouvée, alors que tout était bouclé, avec l'impossibilité de signer car sa maison à été intégrée dans une zone déclaré en péril !!!Donc plus de sous pour payer méounes.

Alors voilà, vous pouvez de nouveau acheter ! Et malgré l'inflation, le prix reste identique. 

ET ZUT....... et  rezut à rererevendre

C'est une construction traditionnelle, très bien isolée avec un DPE à C 130kwh/m2/an, sur 5000 m2 de terrain boisé en restanques.

Au calme et en zone inconstructible, entourée de prés d'herbe, au pied de la Sainte Baume. On partait directement de la maison pour faire des randonnées à pieds et à cheval...

ET ZUT....... et  rezut à rererevendreET ZUT....... et  rezut à rererevendre
ET ZUT....... et  rezut à rererevendre

Le terrain est non inondable, ce qui est loin d'être négligeable dans la région... il est piscinable de multiples façons et il y a un forage, donc des économies d'eau en perspective pour l'arrosage et la piscine. Bien sur, il y a aussi l'eau de la ville.

Nous sommes en hauteur, donc nous avons une vue magnifique sur les collines et les près voisins.

Les arbres, des chênes blancs et verts, nous protègent de tout vis à vis, encore que les voisins sont à 150 m au plus près.

ET ZUT....... et  rezut à rererevendre

La maison est sur deux niveaux, mais tous les deux de plain pied puisque le terrain est en restanques.

Au premier niveau, on trouve un grand garage de 55m2 avec atelier et un T2 de 52m2 comprenant une chambre, une SdB, un wc indépendant et une cuisine séjour avec baie vitrée donnant sur une terrasse avec pergola en bois.

ET ZUT....... et  rezut à rererevendre
ET ZUT....... et  rezut à rererevendre
ET ZUT....... et  rezut à rererevendre

Le deuxième niveau est dévolu entièrement à l'habitation avec 125m2 habitables. 3 grandes chambres avec placard intégré, une grande SdB avec baignoire et douche à l'italienne, grande pièce à vivre avec cuisine séparée, coin repas, salon et salle à manger donnant sur une terrasse de 70m2( exposée Est) avec très grand barbecue. Cette terrasse est habillée d'une pergola en fer forgé. Coté Ouest, il y a un balcon de 8m x 2 entièrement vitré qui est très agréable pour prendre le petit déjeuner puisqu'il est coté cuisine et coin repas.

Ce niveau est entièrement carrelé de terres cuites et dispose de chauffage par le sol installé à la construction en prévision de la pose d'une pompe à chaleur. Ce qui n'a jamais été fait car nous chauffons avec un poêle à granulés. C'est tellement plus agréable et romantique de voir les flammes en hiver...

ET ZUT....... et  rezut à rererevendre
ET ZUT....... et  rezut à rererevendre
ET ZUT....... et  rezut à rererevendre
ET ZUT....... et  rezut à rererevendre
ET ZUT....... et  rezut à rererevendre
ET ZUT....... et  rezut à rererevendre
ET ZUT....... et  rezut à rererevendre
ET ZUT....... et  rezut à rererevendre
ET ZUT....... et  rezut à rererevendre
ET ZUT....... et  rezut à rererevendre
ET ZUT....... et  rezut à rererevendreET ZUT....... et  rezut à rererevendre

Les deux niveaux ont chacun une entrée indépendante mais sont aussi reliés par un escalier intérieur (que l'on peut fermer) qui permet aussi l'accès au garage sans se mouiller lorsqu'il pleut.

Sur le terrain il y a aussi un abri à chevaux muni d'abreuvoirs automatiques et de l'électricité avec une partie sellerie fermée. Mon voisin et ami serait éventuellement prêt à louer aux futurs propriétaires, un bout de terrain d'un hectare pour y mettre leurs chevaux.

ET ZUT....... et  rezut à rererevendre

La maison se situe à Méounes les Montrieux et l'accès de Toulon peut se faire par la vallée du Gapeau mais aussi par le col de la Bigue car nous sommes à la limite de Néoules.

A Méounes il y a une école primaire, pour le collège c'est à Garéoult (7 km) et le lycée est à Toulon. Bien sûr, le tout avec transport scolaire.

D'ailleurs le réseau de transport en commun est très pratique, lorsque je travaillais à Toulon, je le prenais chaque jour, ça me permettait de prolonger ma nuit, de ne pas chercher de place de stationnement et d'arriver décontractée au boulot.

Et tout ça pour la modique somme de 359 000 roros

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, divers

Je reprends ainsi la mise à jour du blog, après de longues semaines de silence.

Commencée à l'automne dernier, la toiture de la grange était restée en plan tout l'hiver, jusqu'à ce que la météo redevienne plus favorable.

Le petit créneau de temps bleu à Pâques m' avait permis d'avancer un peu ce chantier

Avant que nous arrêtions les travaux, nous en étions là :

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Il restait environ 1/3 de toiture sur chaque pan. Partie qui nous posait souci car plusieurs pièces de la charpente étaient franchement abîmées et bien trop lourdes pour qu'on les change nous-même.

Alors on a fait appel à un charpentier, celui là même qui était venu in-extremis "sauver" notre toiture après un gros coup de vent (voir article "sauvetage de toiture"), mais avant qu'il n'arrive j'avais un peu de travail de préparation.

D'abord détuiler et enlever la vieille volige. Chose qui ne m'a pas pris bien longtemps.

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Puis il a fallu dégager l'accès aux pièces de charpente qui devaient être changées ou renforcées.

Toit de la grange. Enfin la fin

Ensuite, le charpentier et son équipe ont pris le relais:

Remplacement des bois abîmés.  Bien pratique avec l'engin qui va bien

Toit de la grange. Enfin la fin

et pose des nouvelles filières

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Et de la volige

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Là où nous aurions mis une semaine, il n'aura fallu que deux petits jours de travail pour les charpentiers. Ce renfort nous a permis d'attaquer directement l'isolation.

Comme pour le toit de la maison on a opté pour la pose de panneaux de mousse polyuréthane, en méthode sarking. Lot d'isolation que nous avions acheté il y a environ deux ans.

On a en premier lieu posé les bois qui permettent

1 de fixer la planche de rive

2 de maintenir les plaques d'isolation

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Et puis on pose enfin les plaques

Toit de la grange. Enfin la fin

collage du scotch en aluminium pour jointer les plaques

Toit de la grange. Enfin la fin

Et puis,retour des charpentiers pour deux jours d'aide bienvenue.

Au programme, pose de l'écran sous toiture au-dessus des murs,des contre-liteaux, liteaux et tuiles.

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Et voilà, le 18 mai, la grange avait son toit.

Toit de la grange. Enfin la fin

Il reste les planches de rive à fixer et la cheminée à rebâtir. Ce qui sera fait en septembre, quand notre charpentier, viendra faire le dernier toit des bâtiments.

Je le remercie ici infiniment, d'avoir pu dégager du temps et permettre à Annik de voir la toiture achevée.

Un gros merci aussi à mes parents qui n'ont pas ménagé leur peine.

 

géraldine geraldine - - charpente

Eh ben nous y voilà, après avoir fait la cigale en juillet et août, il a bien fallu redevenir fourmi en septembre, parce qu'on a beau l'espérer tous les jours, mais les travaux ne se font pas tous seuls.

Et le toit de la grange, c'est un sacré programme!

Montage des échafaudages, enlever les vieilles tuiles, enlever la vieille volige, enlever les vieilles pannes (filières)......mais le plus gros du boulot c'est de remplacer les arbalétriers abîmés.

C'est qu'il n'est plus vraiment étanche ce toit!

Toit Toit mon Toit!

Bref, on s'y remet sans attendre, et le premier travail c'est de raboter les chevrons de la charpente achetée d'occasion il y a quelques mois. Ces chevrons remplaceront les filières du toit.

Toit Toit mon Toit!

La livraison du platelage est arrivée

Toit Toit mon Toit!

Et notre scieur voisin a coupé les liteaux

Toit Toit mon Toit!

ça nous manquait tiens, de monter sur un toit

Toit Toit mon Toit!
Toit Toit mon Toit!

Les deux premiers arbalétriers sont à changer, ils ont subi les outrages du temps et des intempéries

Toit Toit mon Toit!
Toit Toit mon Toit!
Toit Toit mon Toit!

Faire les mortaises à la tronçonneuse c'est plus rapide qu'au ciseau à bois quand même,

Toit Toit mon Toit!

Impec!

Toit Toit mon Toit!

Ca c'est fait!

Toit Toit mon Toit!
Toit Toit mon Toit!

Mais la mauvaise surprise, c'est qu'ils n'étaient pas tout seuls, le voisin aussi est à changer.....Inutile de vous dire pourquoi!

Toit Toit mon Toit!

Alors re-belote, on démonte,

Toit Toit mon Toit!

Et on refait un arbalétrier à l'identique. Heureusement il nous reste des poutres de la charpente achetée d'occasion

Toit Toit mon Toit!

Mise en place

Toit Toit mon Toit!

Et ensuite, on peut placer les filières et la volige

Toit Toit mon Toit!
Toit Toit mon Toit!

y a pas à dire, ça change!

Un gros merci à Pierre pour son aide efficace.

La suite très bientôt

géraldine geraldine - - charpente

Le week-end dernier c'était initiation au TOUT TERRAIN!

Titine ne soupçonnait pas ce qu'elle allait devoir faire......

Un week-end P38

Et nous non plus, la neige s'étant invitée peu de jours avant.

Donc avant toute chose, on gratte le pare-brise,avec un petit -5 dehors

Un week-end P38

puis on prend les consignes, on forme les groupes, on repère son chef de file,

Un week-end P38

Et on attend sagement le départ

Un week-end P38

Et en avant! La route est à nous.

Un week-end P38

Euh il s'est pas trompé notre chef de file? C'est par là qu'on passe?

Un week-end P38

Ah ben oui

Un week-end P38

Bon ben maintenant on ne peut plus reculer, en avant pour la ballade

Un week-end P38

Et quelquefois c'est un peu laborieux

Un week-end P38
Un week-end P38
Un week-end P38

surtout avec des pneus qui se dégonflent. Heureusement notre chef de groupe est équipé!

Un week-end P38

Mais en tout cas c'est un régal pour les yeux

Un week-end P38
Un week-end P38
Un week-end P38
Un week-end P38
Un week-end P38

Et hormis la dernière descente qui nous a offert un festival de glissades, en marche avant,

Un week-end P38

en travers,

Un week-end P38

en marche arrière,

Un week-end P38

Ca a été un super week-end et nous avons rencontré des passionnés de Range Rover P38 fort sympathiques!

géraldine geraldine - - divers

Comme dit dans l'article précédent, les chevaux ont fait 8h30 de route pour accéder à leurs nouveaux pâturages. Cette fois-ci, la transhumance n'aura lieue que dans un sens, et dès notre arrivée, la principale activité a été de bâtir un abri confortable pour les trois cocos afin qu'ils ne subissent pas la rudesse du climat.

Etape 1 mise en place des poteaux. Bien sûr nous avons puisé dans notre réserve de bois qui sèche depuis 4 ans.

On commence par creuser les trous, 7 au total.

C'est pas du beau trou ça?

Les nouveaux quartiers des chevaux

Etape 2, on goudronne la partie des poteaux qui va être enterrée.

C'est pas pour dire, mais vu le boulot, il va falloir que l'abri dure un certain nombres d'années, et on ne va pas y revenir tous les 4 matins. On prend donc le maximum de précautions pour éviter que les poteaux ne pourrissent

Les nouveaux quartiers des chevaux

il nous manquait deux poteaux, ni une , ni deux, notre copain Bernard nous les a fournis. Il fallait juste les écorcer avant de les utiliser.

Les nouveaux quartiers des chevaux

Quand on a que des petits bras, on a des idées.

Pour transporter les poteaux jusqu'aux trous, on a trouvé la solution....

Les nouveaux quartiers des chevaux

Et de un!.......sous l'œil attentif (ou presque) des chevaux

Les nouveaux quartiers des chevaux

Et là, on fait comment pour mettre le poteau dans le trou?

Les nouveaux quartiers des chevaux

Eh ben comme ça!

Les nouveaux quartiers des chevaux

4 et 3 qui font 7

Les nouveaux quartiers des chevaux

On taille les chevrons : une poutre = deux chevrons

Les nouveaux quartiers des chevaux

Et on les mets en place

Les nouveaux quartiers des chevaux

Et des éverites pour faire le toit

Les nouveaux quartiers des chevaux

Et voilà! terminé

Les nouveaux quartiers des chevaux

Les chevaux font le tour du propriétaire

Les nouveaux quartiers des chevaux
Les nouveaux quartiers des chevaux

Ca à l'air de leur convenir, un vrai palace !

Les nouveaux quartiers des chevaux

Et comme un travail bien fait mérite toujours salaire, ben, on s'est payés......

Les nouveaux quartiers des chevaux

géraldine geraldine -

Ca y est! Après presque un an d'attente, nous avons enfin pu caler une date avec le terrassier pour décaisser l'arrière de la maison.

Si nous ne savions pas trop ce que ça allait donner au début, le fait est que nous ne regrettons pas du tout le choix de "déterrer" la maison.

D'une part parce que ça va permettre aux murs de respirer et de sécher, d'autre part parce que nous allons pouvoir rouvrir la porte qui avait été condamnée et enfin parce que nous allons pouvoir canaliser l'eau qui arrive des terrains au-dessus de la maison et qui s'infiltrait dans les murs, surtout lors des grosses pluies.

Voilà ce que ça donne étape par étape:

D'abord se dégager de la place pour passer les engins

Enfin le terrassement !

Parce qu'en terme d'engins, il est plutôt bien équipé notre terrassier

D'un côté ça charge

Enfin le terrassement !

de l'autre ça benne

Enfin le terrassement !

juste un petit rappel pour se souvenir de l'arrière de la maison à notre arrivée:

La fenêtre au-dessus du puit

Enfin le terrassement !

Et une vue un peu plus globale.

C'est à peine si on voit la porte murée.

Enfin le terrassement !

Mais revenons à nos engins, qui ont attaqué de creuser

Enfin le terrassement !
Enfin le terrassement !
Enfin le terrassement !

Après une demi-journée de travail, on y voit déjà plus clair.

Grattage du mur de la grange qui respire enfin!

La marche est haute maintenant pour entrer dans la grange.

Enfin le terrassement !

Deuxième demi-journée, on affine le travail.

Enfin le terrassement !

Enfin, quand je dis on......

La contrôleuse des travaux est en poste

Enfin le terrassement !

Et surveille l'ouvrage d'un œil affuté

Enfin le terrassement !

Un petit fossé à été creusé à environ 4m du mur de la grange

Enfin le terrassement !

Et à voir l'eau qui en ressort on comprend l'utilité du terrassement.

Nous allons laisser tel quel cet hiver, puis nous ferons un mur en pierre pour soutenir le palier du dessus. Ensuite un drain sera installé au pied du mur.

côté nord, voilà ce que ça donne

Enfin le terrassement !

Pratique le godet cureur inclinable!

Côté ouest

Côté ouest

Enfin le terrassement !

Et côté sud, devinez quoi, on a agrandi la terrasse.

Il reste un tas devant la maison, il est prévu pour les enduits terre intérieurs qui recouvriront l'isolation chaux/chanvre. Nous avons fait un essai sur un mur extérieur et c'est concluant, pas besoin de modifier les proportions.

Enfin le terrassement !

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, terrassement

Il y a pratiquement un an, à l'automne dernier, notre terrassier avait commencé un enrochement sur le terrain, puis la pluie arrivant, il avait fallu mettre ces travaux en suspens, jusqu'à.............ce qu'il revienne enfin. (c'est que les artisans compétents sont très demandés).

Et quand on l'a sous la main, et ben, on ne le lâche plus.

Première des choses à faire, un drain le long du garage, qui se transformait en piscine à la moindre pluie. Et de un!

Terrassement, enfin la fin!
Terrassement, enfin la fin!

De l'autre côté de la maison, pose d'un drain sous l'enrochement du jardin qui arrive dans un puits dont le trop-plein se jette dans la mare. Et de deux!

Terrassement, enfin la fin!
Terrassement, enfin la fin!

Après avoir vidé le puits, on a étanché le fond en coulant un béton hydrofuge. Parce que pour un puits, c'est mieux d'avoir l'eau qui reste dedans plutôt qu'elle se disperse dans le sol.

Terrassement, enfin la fin!

Pendant ce temps là, la mare est agrandie, et oh surprise, une autre source est apparue. La mare se remplit aussi par le fond. Et tant mieux ça ira plus vite, vu son volume.

Terrassement, enfin la fin!

Elle est enrochée pour une meilleure stabilité.

Terrassement, enfin la fin!
Terrassement, enfin la fin!

La piscine est bientôt remplie. Et de trois!

Terrassement, enfin la fin!

Avec la terre sortie du trou, le terrassier a aplani le sol devant la maison, et dans l'élan, il a même semé le gazon! Et de quatre!

Terrassement, enfin la fin!

Et pour finir, enrochement du mur du jardin,

Terrassement, enfin la fin!

et création de la deuxième restanque

Terrassement, enfin la fin!
Terrassement, enfin la fin!

Voilà, il aura fallu attendre longtemps, mais le résultat est là!

Terrassement, enfin la fin!

Y a plus qu'à décorer le puits, semer et planter les végétaux.

Et cette fois c'est sûr, l'année prochaine nos légumes pousseront dans le jardin, au lieu de pousser dans le composteur

Terrassement, enfin la fin!
Terrassement, enfin la fin!

:-)

géraldine geraldine - - terrassement

Oulahhhh, plus d'un mois sans nouvelles, il est plus que temps de faire une mise à jour.

N'allez pas croire qu'on s'endort sur nos lauriers. Certes nous sommes enfin dans nos murs (presque finis), mais la bricole est toujours de mise.

Pour changer un peu, et comme la météo permet les travaux extérieurs, le week-end dernier nous avons fait un tour chez un pépiniériste qui part à la retraite. C'est là qu'est le bon plan!

On attelle la remorque à la voiture, et direction la pépinière. Nous prévoyons d'acheter 10 gros arbres.

Une fois sur les lieux de la récolte, on a fait notre marché.

Une visite chez le pépiniériste

Un coup de "déracineuse",

Une visite chez le pépiniériste
Une visite chez le pépiniériste
Une visite chez le pépiniériste

Une bonne taille pour aider les arbres à reprendre

Une visite chez le pépiniériste

Et la remorque se remplit

Une visite chez le pépiniériste

Mais celui là on ne le prendra pas, y a un nid dedans

Une visite chez le pépiniériste

Et pas le style de nid qui donne envie d'y mettre son nez

Une visite chez le pépiniériste

Et au final, nous repartirons avec 22 arbres pour le prix de 10.

4 érables

4 tilleuls

3 liquidambars (rebaptisés rosé congelé)

2 sorbiers des oiseleurs

3 cerisiers

1 poirier

1 cognassier

2 marronniers rouges

1 chêne

1 tulipier de Virginie

Y a plus qu'à retrousser les manches, heureusement nous avions loué la minipelle d'un voisin, pour faire les trous, parce que vu la taille des arbres, c'était pas des trous de golf qu'il fallait faire et avec l'aide du papa on s'en est sortis.

Un bon pralinage des racines avant la plantation, avec une barbotine de terre argileuse

Une visite chez le pépiniériste
Une visite chez le pépiniériste

Et en avant!

Oui, je sais, moi aussi je suis un peu "pralinée"

Une visite chez le pépiniériste

J'avoue qu'on languis le printemps et l'été pour voir les arbres en fleurs et en feuilles, mais même nus, les arbres donnent déjà un tout autre aspect au terrain.

Une visite chez le pépiniériste
Une visite chez le pépiniériste

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats

Enfin le beau temps revient. Si novembre n'a vraiment pas été terrible côté météo, on espère que décembre sera à l'image de cette semaine. Un temps sec et froid certes, mais beau.

Du coup on reprend nos travaux de toiture, mais avant de découvrir et recouvrir, il faut prolonger le plancher dans la grange, car nous arrivons aux limites du possible.

Et comme il n'y a plus de poutres sur lesquelles s'appuyer pour poser les lambourdes, on fait appel au système D. On monte l'échafaudage dans la grange, et on vient poser les lambourdes dessus. A la guerre comme à la guerre! En France on n'a pas de pétrole, mais on a des idées!

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Puis on vient fixer les plaques d'OSB

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et voilà, maintenant on a une bonne surface de plancher pour travailler puisqu'on a rejoint le dessus du bungalow.

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Etape suivante, on découvre.......et j'attend la benne

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Qui s'envole

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et la voilà, y a plus qu'à remplir

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

1er voyage

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Après avoir enlevé les tuiles et la vieille volige, on fixe les filières

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!
avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et la panne faîtière

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Le platelage est là, y a plus qu'à!

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!
avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et voilà, objectif du week-end relevé!

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et une petite vue panoramique

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

géraldine geraldine - - charpente

Et oui, les agapes de Noël sont passées et après avoir bien ripaillé il faut bien se remettre au boulot.........Cela dit c'est un bon moyen d'éliminer les chocolats.

Au menu, l'isolation en chanvre des murs du rez de chaussée .

On reprend l'armature de l'isolation là où on l'avait laissée, et on commence au-dessus de la cheminée, puis dans le petit placard et autour de la fenêtre.

1, pose des chevrons,

La trêve des confiseurs est terminée!
La trêve des confiseurs est terminée!
La trêve des confiseurs est terminée!

2, pose des liteaux.

La trêve des confiseurs est terminée!
La trêve des confiseurs est terminée!

Au passage, voici un outil dont on se demande encore comment on a pu s'en passer jusqu'à maintenant.

Trouvé sur le net pour 80 euros au lieu des 5 ou 600 du prix du neuf.

Nous vous présentons le cloueur pneumatique.Idéal lorsqu'on a pas mal de clous à enfoncer, et encore plus idéal quand il s'agit de clouer dans des petits liteaux, car ce procédé secoue moins le chanvre stabilisé que le bon vieux marteau.

La trêve des confiseurs est terminée!

La météo n'est pas favorable. Il pleut. Qu'à cela ne tienne, on passe au plan B : installation de la bétonnière dans la grange.

Et c'est reparti pour notre recette favorite un seau d'eau, un seau de liant (batichanvre et cinq seaux de chanvre.

La trêve des confiseurs est terminée!

Et sept bétonnières plus tard, on a un tas assez conséquent.

Bien sûr il a fallu plusieurs fois sept bétonnières pour tout remplir

La trêve des confiseurs est terminée!

3, on rempli.

On monte environs 50cm de liteaux, on rempli, puis on remet des liteaux, puis on re-rempli, etc......jusqu'à ce que.......ce soit fini!

Tiens, j'ai de l'aide!

La trêve des confiseurs est terminée!
La trêve des confiseurs est terminée!
La trêve des confiseurs est terminée!
La trêve des confiseurs est terminée!

Et on a pu constater qu'elle était efficace cette isolation.

La température monte!

La trêve des confiseurs est terminée!

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, isolation en chanvre

L'isolation en chanvre du rez de chaussée est quasiment finie. Nous somme en rupture de stock de liant et nous attendons la prochaine livraison de notre fournisseur local.

Pour patienter, et surtout ne pas perdre de temps, on s'attaque au plancher du 1er étage.

Réalisé avec notre propre stock de bois, quelques planches avaient déjà été poncées et rainurées, mais le plus gros reste à faire, alors on ressort la panoplie du parfait menuisier:

une ponceuse à disque et une ponceuse à bande pour faire de belles planches toutes lisses

Le plancher......mais pas des vaches

Et une défonceuse pour l'assemblage des planches à mi-bois

Le plancher......mais pas des vaches

Encore 3 passes et on sera à mi-bois, ça fait donc 8 passes par planche puisqu'on fait les deux cotés, alors plus elles sont larges mieux c'est.

Le plancher......mais pas des vaches

Évidemment tout ça, ça prend du temps, mais à 1300 euros les 50M carrés et c'est déjà pas cher (devis dans une scierie locale), et ben on préfère sortir le matériel et notre bidon d'huile de coude!

Une fois prêtes, les planches sont traitées avec une huile dure.

Avant de les clouer, on nettoie les poutres et on les traite avec le même produit,

Enfin, si on n'est pas dérangées,

Le plancher......mais pas des vaches

On pose sur les poutres une bande résiliente, pour éviter les grincements du plancher lorsque l'on marche dessus.

Le plancher......mais pas des vaches

Pour remplacer le plancher sous l'escalier qui mène au second étage, il n'y a pas 36 solutions. Il faut amputer l'escalier de quelques marches et le voilà coupé en deux!

Le plancher......mais pas des vaches
Le plancher......mais pas des vaches

A la date d'aujourd'hui, il ne reste plus que quelques planches à poser, voilà déjà une ou deux vues du dessus (même un peu encombré)

Le plancher......mais pas des vaches
Le plancher......mais pas des vaches

Et du dessous

Le plancher......mais pas des vaches
Le plancher......mais pas des vaches
Ca le fait non?

Ca le fait non?

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, plancher

Pour que les travaux avançent dans la maison cet hiver, il faut que la température y sois assez confortable pour que ni les matériaux, ni nous, ne gelions. Après avoir fait un test avec un poêle à pétrole nettement peu concluant, nous avons pris la décision d'installer un poêle à bois capable de chauffer les 3 étages.

Mais avant de se faire une bonne flambée, il faut monter le conduit d'évacuation des fumées, et comme nous avons supprimé les anciens conduits lors de la réfection du toit, eh ben,y a plus qu'à en monter un nouveau.

Après avoir réfléchi un certains nombre de jours , voire de nuit, pour savoir où mettre le conduit, la lumière a fini par nous apparaître. Il sera sous le pan Est , côté dépressionnaire du toit.

On attaque donc par une petite dalle en béton qui va soutenir tout le poids du conduit.

Du conduit au poêle

Enfin,..... quand on peux récupérer notre matériel......Parce qu'il y en a un qui veut nous faire croire qu'il nous aide

Du conduit au poêle

Le conduit est monté en boisseaux de 50 cm.

25 kg chacun!! c'est du lourd et quand on connait la hauteur .......

Du conduit au poêle

Ca monte, ça monte

Du conduit au poêle

Et à force de monter, y a un moment où on s'approche de la sortie.

Et là, il faut viser juste entre les poutres et les chevrons, alors un fait un dévoiement, avec un premier coude,

Du conduit au poêle

Puis un deuxième,

Du conduit au poêle

Ah oui, j ai oublié de dire que n'étant pas des volatiles, nous n'avons pas d'autre choix que de remonter l’échafaudage pour monter sur le toit.

Du conduit au poêle

Et voilà la sortie de toit!

Du conduit au poêle

Celle là c'est pour montrer qu'on ne recule devant rien, il fait nuit, mais c'est terminé!

Du conduit au poêle
Du conduit au poêle

Le lendemain on admire le travail

Et on n'attend pas plus longtemps pour raccorder le poêle.

Enfin, c'était sans compter sur la fourberie de certains magasins qui vendent des tuyaux en 153 mm, histoire de finir les stocks, alors que le trou dans le boisseau, lui, il est en 150 mm.

Heureusement,l'humain a inventé la pince à avoyer et du coup le raccordement est fait.

Et ça marche! Des flammes dedans et de la fumée dehors

Du conduit au poêle
Du conduit au poêle

Plus tard, quand les travaux seront finis, nous installerons le poêle définitif, mais pour l'heure, on va pouvoir travailler au chaud.

Et un grand merci à Pierre qui répond toujours présent quand on l'appelle.

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, conduit de poêle

Oui, la terre est basse. Voilà deux week-ends que je renoue avec la marche à quatre pattes, pour poser le carrelage, mais malgré tout le chantier avance pas mal, et comme je commence à maîtriser la technique, je vous donne quelques tuyaux pour poser du travertin sur une dalle en terre.

Avant toute chose, il vous faut un peu de matériel :

De l'eau, pour humidifier le sol avant la pose des carreaux, histoire que la terre ne 'pompe' pas toute l'eau de la barbotine et qu'elle ne tire pas trop vite.

Des niveaux de différentes tailles,

Que la terre est basse!

une règle assez longue pour garder un bon alignement.

Que la terre est basse!

un battoir, pour mettre les carreaux à niveau

Que la terre est basse!Que la terre est basse!

Une spatule, pour dégager l'espace entre les carreaux, parce qu'en tapant dessus avec le battoir, la barbotine remonte.

Que la terre est basse!

Un seau d'eau et une éponge pour essuyer les surplus de barbotine

Que la terre est basse!

Une bonne gamelle de pâte à crêpes (allias barbotine)

Que la terre est basse!

Et le plus important, une bonne paire de genouillères, parce que au bout d'un moment, ça fait bobo d'être à genou.

Que la terre est basse!

Et donc, on mouille le sol, on étale la barbotine, on pose le carreau qu'on a fait tremper au préalable, on tape dessus pour le mettre à niveau, on l'aligne avec les autres, on gratte les interstices et on nettoie à l'éponge.

Régulièrement on prend les niveaux pour vérifier que tout est à la même hauteur

Que la terre est basse!

Et là on est fière parce que pour le coup, c'est difficile de faire plus horizontal.

Que la terre est basse!

Et en fin de journée, on admire son boulot (c'est bon pour le moral)

Que la terre est basse!
Que la terre est basse!

Allez, encore un petit week-end au ras du sol, et on pourra passer aux finitions du travertin : rinçage à l'eau claire et savon noir et application de l'hydrofuge.

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats

La 1ère chambre et terminée, on peut maintenant se consacrer à une autre pièce.

Allez savoir pourquoi, la salle d'eau nous semble prioritaire. Peut-être parce qu'on en a un peu marre de se laver dans une douche de 80 X 80.

La prochaine ressemblera à un palace d' 1m60 X 90.

Avant de poser le receveur, on coule une petite dalle en béton allégé de billes d'argile.

Une douche à l'auvergnate!

Après séchage de la dalle on passe au montage des cloisons.

il s'agit de panneaux type Wedi mais meilleurs marché..

Une douche à l'auvergnate!

Dont un qui permet de faire un arrondi.

Une douche à l'auvergnate!

On fixe les panneaux du mur sur des montants métalliques, comme pour les plaques de plâtre.

Une douche à l'auvergnate!

Puis on colle le receveur sur la dalle, avec de la colle à carrelage.

Une douche à l'auvergnate!
Une douche à l'auvergnate!

Et on ajoute les cloisons

Une douche à l'auvergnate!

On découpe le haut des panneaux pour donner plus de clarté et une forme plus sympa à la douche.

Une douche à l'auvergnate!

Etape importante à ne pas oublier, la pose des bandes d'étanchéité, dans tous les angles et raccords de plaques.

Une douche à l'auvergnate!
Une douche à l'auvergnate!

Comme deux précautions valent mieux qu'une, sur les panneaux on colle un treillis en fibre de verre qui permettra de rigidifier l'ensemble.

Une douche à l'auvergnate!
Une douche à l'auvergnate!

Et à l'intérieur, on se paye le luxe de faire une étagère pour les flacons divers et variés et un petit siège pour nos vieux jours.

C'est presque une douche de thalasso!

Une douche à l'auvergnate!

Bon, ça c'est fait!

Après un bon ponçage, on pourra passer à l'application du béton ciré.

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats

Dans la première chambre, les choses se précisent.

Après le test de la colature sur le mur du dressing, on s'attaque aux enduits de finition sur les autres murs.

Sur la cloison du couloir, Je voulais une couleur "chocolat" (rapport avec mon addiction à la fève de cacao).

Le mélange utilisé c'est de la chaux aérienne, de la poudre de marbre, des pigments (ocre rouge et brun foncé).

Mais après séchage, au lieu d'avoir du chocolat, on avait un chocolat au lait tirant sur le vieux rose. Du coup, on a fait un glacis avec des pigments plus foncés et de l'eau, pour améliorer la couleur.

On attaque la déco dans les chambres

Mais le résultat n'était vraiment pas bon donc on a lessivé le mur

On attaque la déco dans les chambres

Et au final, on a obtenu une couleur qui nous convient. Le glacis, une fois lessivé, a laissé suffisamment de pigments pour que le "chocolat" soit plus soutenu.

On attaque la déco dans les chambres

Sur ce bout de mur, on appliquera une cire pour donner un aspect plus brillant.

Sur les autres murs de la chambre, on applique un enduit réalisé avec les ingrédients suivants:

1 seau de chaux aérienne, 1 seau de sable de quartz, 1/2 seau de poudre de marbre rose, 1/2 seau de poudre de marbre blanche, 3L d'eau de terre (pour la coloration) et 1 verre de méthylcellulose (préparation 7 grammes pour 1L d'eau)

Méthylcellulose

Méthylcellulose

On attaque la déco dans les chambres

Après mélange, on obtient ceci

On attaque la déco dans les chambres

Et voilà le résultat juste après l'avoir appliqué,

On attaque la déco dans les chambres
On attaque la déco dans les chambres

et après séchage

On attaque la déco dans les chambres
On attaque la déco dans les chambres

Il reste à faire le mur côté fenêtre et on pourra passer à la chambre suivante.

On va expérimenter d'autres couleurs, parce qu'on a encore une petite réserve de poudres de marbres: de la noire,de la jaune, de la blanche et de la rose.

On attaque la déco dans les chambres

A bientôt!

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, Enduits muraux

Nous y voilà!

Le gros chantier de l'été arrive à grand pas, la preuve en images:

On sort l'artillerie lourde
On sort l'artillerie lourde

Et oui, il y a de la réfection de toiture dans l'air. 

Après avoir fait le tour des tarifs (plutôt prohibitifs) des locations de grues, et nacelles en tous genres, nous avons décidé d'investir dans une grue d'occasion. Le calcul est vite fait.

Et comme à chaque fois que nous avons besoin de quelque chose, on trouve ce qu'il nous faut dans le coin, nous avons trouvé 'l'ustensile" à 60 Km. Celle-là est un peu plus volumineuse que la première qui nous avait servi pour les travaux de toiture de la maison. 

Le transport a été effectué par notre voisin terrassier, et le montage sera effectué par un pro qui suit la grue à chaque changement de propriétaire.

L'état général est plutôt bon, mais la caisse était franchement à rafraichir. Quand on voit l'état de la tôle et des cornières.....

On sort l'artillerie lourde
On sort l'artillerie lourde
On sort l'artillerie lourde

Tout le bas de caisse a été refait (maison).

Découpe des anciennes cornières et fixation des nouvelles.

On sort l'artillerie lourde
On sort l'artillerie lourde
On sort l'artillerie lourde

OH! une grue avec des jambes

On sort l'artillerie lourde

Les tôles sont changées également. Du moins, récupérées, pour certaines, redécoupées et peintes.

On sort l'artillerie lourde

Et voilà y a plus qu'à remplir de 3,5 Tonnes de ballast, pour faire le contre-poids.

On sort l'artillerie lourde

Perception de la mini-pelle pour charger

On sort l'artillerie lourde

Et des bras et des jambes pour étaler.

On sort l'artillerie lourde

Voilà, sauf contre-ordre, la grue sera montée mercredi 13 juillet, jour des mes vacances......y a comme un message là!

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, charpente

Depuis la création du blog vous aurez constaté que nous avons un goût pour la rénovation, un goût pour les chevaux, voire les animaux en général, mais je ne vous avais encore jamais parlé de mon goût pour les orchidées. Alors en attendant de pouvoir les installer dans la future véranda, je vous présente mes "bébés" sous leurs meilleurs jours.

Pour commencer un dendrobium nobilé

puis un odontoglossumpuis un odontoglossum

puis un odontoglossum

Passion orchidéesPassion orchidées

Feu mon zygopetalum, avant qu'il n'attrape un champignon. Comme le dendrobium cette plante préfère les endroits frais et aérés. Il n'aura pas survécu à une semaine d'enfermement. Les plantes c'est un peu comme les animaux, quand on en a, on ne devrait pas partir en vacances.

Passion orchidéesPassion orchidées

Evidemment quelques phalaenopsis viennent leur tenir compagnie

Un blanc,

Un fuschia,Un fuschia,

Un fuschia,

Un jaune,Un jaune,

Un jaune,

Un rose,

Un rose,

Passion orchidées

Même mon petit oncidium qui a beaucoup souffert lui aussi, reprend du poil de la bête

Passion orchidées

Le climat auvergnat semble mieux leur convenir que celui du Var. Elles fleurissent à tour de rôle depuis leur arrivée à la ferme et fabriquent pousses sur pousses.

Je vais pouvoir enrichir ma collection dès que la maison sera habitable. A ma prochaine visite à Roquebrune sur Argens (où se trouvent mes serres favorites), je sens que la carte bleue va chauffer.

Mes prochains achats, compulsifs je l'avoue, seront un cymbidium et la perle des perles, une vanda!

géraldine geraldine - - orchidées

Quelques activités ludiques qui ont ponctué nos chantiers d'isolation et du conduit de poêle.

A commencer par le bardage de l'ancien abri à cochon qui sert maintenant de lieu de stockage pour le foin.

La pluie et le vent venant le plus souvent de l'ouest, il était nécessaire de fermer cet espace. C'est papa qui s'y colle. Je crois que ses articulations s'en souviennent encore.

Monter, descendre, remonter, redescendre.............mais le résultat est là à la fin.

Bardage, jardinage, piscinage, piquetage......
Bardage, jardinage, piscinage, piquetage......

Pendant ce temps là maman s'occupe du jardinage, histoire d'égayer un peu la terrasse.

Bardage, jardinage, piscinage, piquetage......

Et on profite de la mini pelle pour creuser notre future piscine.........

Bardage, jardinage, piscinage, piquetage......

Bon ok, vu comme ça ce n'est pas très engageant, mais une fois aménagé, ça fera un joli bassin.

Il faut se projeter l'été prochain, avec des pierres et des fleurs autour, une petite cascade pour récupérer l'eau de l'arrière de la maison.......

Enfin, je vous l'accorde, il faut beaucoup d'imagination pour l'instant. En attendant ça fait le bonheur d'un certain téo

Bardage, jardinage, piscinage, piquetage......

l'Hiver approchant, nous avons acheté des piquets bois pour solidifier la clôture des chevaux.

Re-perception de la mini pelle et en avant le piquetage.

D'abord on positionne le piquet.

J'ai l'air confiante????

Bardage, jardinage, piscinage, piquetage......

ben pas tant que ça en fait.

Bardage, jardinage, piscinage, piquetage......

Puis on enfonce le piquet avec le godet,

Bardage, jardinage, piscinage, piquetage......

mais attention, on n'entre pas sur le territoire des chevaux impunément.

Qu'est-ce que tu fiches dans mon pré?

Bardage, jardinage, piscinage, piquetage......

T'as rien à manger dans ton godet

Bardage, jardinage, piscinage, piquetage......

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats

En novembre, des souvenirs d'enfance sont remonté à la surface, notamment celui où je jouais chez ma grand-mère, à un jeu de construction qui s'appelait "mon petit chalet".

C'est sans doute dû au jeu de construction grandeur nature dans lequel nous nous sommes lancées.

Heureusement, nous avons eu de l'aide. D'abord avec la météo superbe. En tee-shirt par 25°à l'automne, c'est quand même pas courant, et puis Alain a fait le déplacement depuis le Var. Et quand il se déplace, ce n'est pas pour rien !

Mais revenons à la construction.

Il a d'abord fallu aller chercher le kit, et ça n'a pas été une mince affaire, mais bon tout est arrivé à bon port.

Mon petit chalet

On déballe la marchandise et on essaye de regrouper les pièces en fonction de leur forme.

Mon petit chalet

Et le casse-tête commence.......surtout avec une notice de montage plus que succincte.

Heureusement Alain s'en est très bien débrouillé!

Mon petit chalet

Et une fois que le démarrage est fait, ça monte rapidement

Mon petit chalet

Ca monte, ça monte

Mon petit chalet
Mon petit chalet
Mon petit chalet

Et quand on en est là, il faut assembler les deux fermes de la charpente, et les poser. Coup de bol, nous étions 4 ce jour là.

C'était quand même bien plus simple sur le jouet de mes 6 ans.

Mon petit chalet

Ensuite, c'est la pose des plaques d'OSB. Y a longtemps qu'on était pas monté sur un toit tiens!

Mon petit chalet

Et pour finir la toile bituminée et les portes . Ouf, c'est fait!

Mon petit chalet

Bon, curieusement, il nous reste quelques pièces dont on ne sait pas où elles vont, mais tout semble tenir debout et l'avantage, c'est que c'est entièrement démontable.

Dans un premier temps, le "petit chalet" servira de garde-meuble. Le prochain gros chantier c'est la toiture de la grange, et avant de "découvrir" il faut déménager tout ce qui est à l'intérieur, mais ça, c'est une autre histoire.

Un gros merci à Alain pour avoir fait le plus gros du boulot, et surtout pour nous avoir amené le soleil du Var pendant son séjour.

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats

Oui, quoi de neuf dans notre intérieur? Et bien pas mal de choses à vrai dire.

A commencer par la deuxième chambre qui est quasi terminée.

Quasi parce qu'il reste le placard à faire.

Pour les murs nous avons choisi un enduit à la chaux gris clair et côté lit, un violet qui se marie bien avec le gris. Enfin ce n'est pas du goût de tout le monde, mais je crois que les goûts et les couleurs c'est générationnel. Nous, ça nous plaît!.......et puis ce n'est pas irréversible, si on s'en lasse on changera.

Quoi de neuf dans la maison?
Quoi de neuf dans la maison?
Quoi de neuf dans la maison?

Plus qu'un petit bout de parquet à finir, la penderie, les deux tables de nuit à remonter de la grange, et ce sera parfait, mais la chambre, elle est déjà opérationnelle.

Quoi de neuf dans la maison?

Et puis le hall est presque fini lui aussi, il ne manque plus que le parquet.

Quoi de neuf dans la maison?

Au rez de chaussée, l'heure est à l'ameublement .

Il fallait finir le mur du coin bureau,

Quoi de neuf dans la maison?

Et c'est chose faite. On a fait un enduit à la chaux de la même couleur que l'embrasure des fenêtres de la cuisine.

Et pour meubler, on a chiné un superbe bureau américain. Un bon ponçage pour éclaircir la teinte, de nouvelles poignées, et le tour est joué!

Celui là, il a bien trouvé sa place.

Quoi de neuf dans la maison?

Fermé,

Quoi de neuf dans la maison?

Ouvert

Quoi de neuf dans la maison?

Idem pour la table basse, trouvée sur le net pour 30 euros. Chêne et ardoise.

Quoi de neuf dans la maison?

Et enfin la table à manger.

voilà bien 5 ou 6 ans qu'elle vivait dans la grange depuis son achat.

Comme elle était très foncée, elle a subi le même sort que tous nos autres meubles. Ponçage et vernissage. Et voilà le travail!

Quoi de neuf dans la maison?

On en avait un peu marre de la table de jardin toute bancale.

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, Enduits muraux

Non non, on ne dort pas.

Le temps clément de septembre nous a permis de travailler dehors. Au menu,une piste de roulage pour la brouette menant jusqu'à l'abri des chevaux.

Sur le même principe que le parking, on gratte une bande le long du ruisseau avec la mini-pelle, on met un géotextile, puis on recouvre de grave.

Aménagements extérieurs

Çà devrait mieux rouler l'hiver prochain, même avec la neige..

J'aime bien quand je rentre du boulot et que j'ai une surprise qui m'attend.

Du genre de celle-ci,

Aménagements extérieurs

Je voulais un petit bassin et j'ai eu un petit bassin.

Il est alimenté par les deux sources qui viennent de la maison et qui ont été précédemment canalisées, et le trop plein du bassin se déverse dans le ruisseau qui alimente l'abreuvoir des chevaux.

Et on envoie cosette chercher l'eau à la source........

Aménagements extérieurs

L'Autre chantier du moment c'est les joints de la façade ouest. Et ben c'est terminé et y a pas à dire, ça change.

Avant

Aménagements extérieurs

et après

Aménagements extérieurs

Maintenant on s'attaque à la face nord

Aménagements extérieurs

De ce côté là, l’échafaudage est pratique pour monter sur le toit, on en a profité pour faire l'enduit sur la sortie du conduit du poêle.

Aménagements extérieurs

Et puis on a fixé l'antenne et le cable internet.

On aura peut-être pas la cuisine, la salle de bain et les chambres cet hiver, mais au moins on aura la télé.

Aménagements extérieurs

Et puis on reprend les joints et ça avance bien

Aménagements extérieurs

La suite dans quelques temps....

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats

Encore une étape de franchie avec succès, la douche est terminée!

A l'intérieur comme à l'extérieur, la finition est en béton ciré, et c'est dans une entreprise d'Aix en Provence que l'on est allé chercher la matière.

Deux couleurs différentes Cannelle (on voit à peu près ce que ça peut donner) et lune (là, c'est plus mystérieux pas vrai?)

Alors les voilà dans le seau.

Allez oust! A la douche!

Avant d'appliquer l'enduit, il faut passer un primaire, fourni dans le kit.

Allez oust! A la douche!

Puis, on mélange la poudre et la résine et on étale à la lisseuse.

Allez oust! A la douche!
Allez oust! A la douche!

Après 72 heures de séchage, on applique le verni.

Nous avons choisi un verni brillant et voilà ce que ça donne pour la couleur cannelle

Allez oust! A la douche!

Et la couleur lune

Allez oust! A la douche!

Ensuite, on fixe la colonne de douche

Allez oust! A la douche!

Et on colle le carrelage sur le receveur.

Allez oust! A la douche!
Allez oust! A la douche!

Les joints sont faits,

Allez oust! A la douche!
Allez oust! A la douche!

Et voilà! Un bon nettoyage des carreaux et la douche sera fonctionnelle !

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats

Comme nous avions épuisé notre stock de planches, nous avions mis le plancher du deuxième étage en stand-by en attendant que notre scieur local coupe le bois manquant.

Le hic, c'est qu'après plusieurs mois d'attente, les planches ont été prêtes la seule semaine pendant laquelle la neige s'est invitée. Mais ce n'est pas ça qui nous a arrêté.

La remorque est pleine ......mais ramenée à la maison.

Je planche, tu planches, nous planchons.

Et au lieu de faire des descentes sur les planches, dans les stations voisines, on montera les planches du deuxième étage.

Toujours dans le souci de mettre en accord nos travaux avec notre porte monnaie, Nous avons commandé des planches non rabotées et non bouvetées.

Du coup, les ateliers reprennent du service.

D'abord le ponçage..........à l'extérieur, même avec la neige

Je planche, tu planches, nous planchons.

Puis le rainurage.

Petite variante cette fois-ci, au lieu d'utiliser la défonçeuse, nous avons utilisé la scie circulaire pour faire une première rainure,

Je planche, tu planches, nous planchons.
Je planche, tu planches, nous planchons.

Et le combi à bois pour faire la deuxième

Je planche, tu planches, nous planchons.

ça nous a fait gagner un temps certain, et on est passé rapidement à la phase traitement.

Je planche, tu planches, nous planchons.

Et puis enfin à la mise en place

Je planche, tu planches, nous planchons.

Voilà, on a enfin un deuxième étage!

Je planche, tu planches, nous planchons.

Et vu de dessous c'est pas mal non plus

Je planche, tu planches, nous planchons.

Maintenant on peut passer aux travaux des chambres et de la salle de bain. En parallèle avec ceux de la cuisine bien sûr.

Et au passage un grand merci à Pierre qui a bravé la neige pour nous aider.

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, plancher

Voilà bientôt un mois que les pluies du printemps nous harcèlent au point qu'on se demande si on ne va pas construire une péniche, plutôt qu'une maison.

Rien de comparable avec les inondations subies dans le Nord et l'Est du pays, mais ici aussi l'eau monte, jaillit de partout, stagne et nous empêche d'avancer dans nos travaux. Du coup, au lieu de bricoler, on passe la tondeuse, on désherbe, on défriche........

vous l'aurez compris pas grand chose de neuf côté travaux, si ce n'est qu'on a commencé la nouvelle barrière de l'escalier. Nous avons profité de la visite de mes parents, pour fixer deux poutres qui serviront de support aux rambardes.

On a d'abord installé un petit échafaudage.

Il va nous pousser des nageoires.

Pour enlever la rambarde provisoire

Il va nous pousser des nageoires.

Puis on a préparé les nouvelles pièces de bois

Il va nous pousser des nageoires.

Et on met en place,

Il va nous pousser des nageoires.
Il va nous pousser des nageoires.
Il va nous pousser des nageoires.

Restera à se décider sur le style de rambarde, bois, fer, les deux?

Voilà l'essentiel du travail du mois de mai.

Non, en fait la grande nouvelle du moment c'est plutôt ça!

Il va nous pousser des nageoires.

Nos nouvelles copines, arrivées il y a trois semaines, quand il y avait encore du soleil.

Il va nous pousser des nageoires.
Il va nous pousser des nageoires.
Il va nous pousser des nageoires.

On les bade, on les admire, on ne se lasse pas de les regarder bâtir à vitesse grand V.

Faut dire qu'elles sont nombreuses

Il va nous pousser des nageoires.

Il faudrait qu'on soit aussi nombreux quand on va attaquer la toiture de la grange.........mais ça c'est pour quand la météo redeviendra favorable.......

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats

Hébergé par Overblog