Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

rénovation d'une ferme auvergnate

Articles avec #charpente

Je reprends ainsi la mise à jour du blog, après de longues semaines de silence.

Commencée à l'automne dernier, la toiture de la grange était restée en plan tout l'hiver, jusqu'à ce que la météo redevienne plus favorable.

Le petit créneau de temps bleu à Pâques m' avait permis d'avancer un peu ce chantier

Avant que nous arrêtions les travaux, nous en étions là :

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Il restait environ 1/3 de toiture sur chaque pan. Partie qui nous posait souci car plusieurs pièces de la charpente étaient franchement abîmées et bien trop lourdes pour qu'on les change nous-même.

Alors on a fait appel à un charpentier, celui là même qui était venu in-extremis "sauver" notre toiture après un gros coup de vent (voir article "sauvetage de toiture"), mais avant qu'il n'arrive j'avais un peu de travail de préparation.

D'abord détuiler et enlever la vieille volige. Chose qui ne m'a pas pris bien longtemps.

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Puis il a fallu dégager l'accès aux pièces de charpente qui devaient être changées ou renforcées.

Toit de la grange. Enfin la fin

Ensuite, le charpentier et son équipe ont pris le relais:

Remplacement des bois abîmés.  Bien pratique avec l'engin qui va bien

Toit de la grange. Enfin la fin

et pose des nouvelles filières

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Et de la volige

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Là où nous aurions mis une semaine, il n'aura fallu que deux petits jours de travail pour les charpentiers. Ce renfort nous a permis d'attaquer directement l'isolation.

Comme pour le toit de la maison on a opté pour la pose de panneaux de mousse polyuréthane, en méthode sarking. Lot d'isolation que nous avions acheté il y a environ deux ans.

On a en premier lieu posé les bois qui permettent

1 de fixer la planche de rive

2 de maintenir les plaques d'isolation

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Et puis on pose enfin les plaques

Toit de la grange. Enfin la fin

collage du scotch en aluminium pour jointer les plaques

Toit de la grange. Enfin la fin

Et puis,retour des charpentiers pour deux jours d'aide bienvenue.

Au programme, pose de l'écran sous toiture au-dessus des murs,des contre-liteaux, liteaux et tuiles.

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Et voilà, le 18 mai, la grange avait son toit.

Toit de la grange. Enfin la fin

Il reste les planches de rive à fixer et la cheminée à rebâtir. Ce qui sera fait en septembre, quand notre charpentier, viendra faire le dernier toit des bâtiments.

Je le remercie ici infiniment, d'avoir pu dégager du temps et permettre à Annik de voir la toiture achevée.

Un gros merci aussi à mes parents qui n'ont pas ménagé leur peine.

 

géraldine geraldine - - charpente

La semaine entre Noël et jour de l'an, on a eu de belles journées, du coup on en a profité pour avancer notre toiture au maximum, avant de ranger les outils pour quelques temps.

La pan Sud étant prêt à passer l'hiver,

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

On a fait de même avec le pan Nord, mais la première étape a été de déplacer le plancher provisoire de la droite vers la gauche.

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

Voilà passons aux choses sérieuses 

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

On découvre, 

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

On taille les filières,

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

On remplace les vieilles filières,

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

Et on pose le platelage,

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit
Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

Sur chaque pan, il reste une largeur de 3 mètres à refaire. Cette partie là s'avère plus délicate, car il faut refaire la cheminée qui se délite depuis des années, mais surtout il faut changer un arbalétrier et une poutre traversante qu'il est impossible de conserver en l'état. On réserve ces travaux pour plus tard, quand les conditions climatiques seront plus favorables.

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit
Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

Et maintenant on passe en mode hibernation......

géraldine geraldine - - charpente

Enfin le beau temps revient. Si novembre n'a vraiment pas été terrible côté météo, on espère que décembre sera à l'image de cette semaine. Un temps sec et froid certes, mais beau.

Du coup on reprend nos travaux de toiture, mais avant de découvrir et recouvrir, il faut prolonger le plancher dans la grange, car nous arrivons aux limites du possible.

Et comme il n'y a plus de poutres sur lesquelles s'appuyer pour poser les lambourdes, on fait appel au système D. On monte l'échafaudage dans la grange, et on vient poser les lambourdes dessus. A la guerre comme à la guerre! En France on n'a pas de pétrole, mais on a des idées!

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Puis on vient fixer les plaques d'OSB

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et voilà, maintenant on a une bonne surface de plancher pour travailler puisqu'on a rejoint le dessus du bungalow.

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Etape suivante, on découvre.......et j'attend la benne

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Qui s'envole

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et la voilà, y a plus qu'à remplir

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

1er voyage

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Après avoir enlevé les tuiles et la vieille volige, on fixe les filières

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!
avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et la panne faîtière

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Le platelage est là, y a plus qu'à!

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!
avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et voilà, objectif du week-end relevé!

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et une petite vue panoramique

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

géraldine geraldine - - charpente

Depuis deux jours nous essuyons une tempête de vent avec des rafales qui avoisinent les 100 km/heure, et ce matin, J'ai eu la mauvaise surprise de voir notre écran sous-toiture arraché. En plus, c'est mon RDV hebdomadaire de chimio alors pas le temps de monter pour refixer.

Mais dans notre malheur on a de la chance!

Un charpentier qui refait la toiture d'un voisin, est spontanément venu avec un ouvrier et son matériel. Ils ont vissé des liteaux sur l'écran et on est tranquille pour un moment, c'est  de nouveau étanche.

Si on gagne au loto, ce sera notre prochain jouet.

Sauvetage de toiture!

Bien pratique pour monter sur le toit, avec quelques liteaux

Sauvetage de toiture!
Sauvetage de toiture!
Sauvetage de toiture!

Et voilà, c'est refixé durablement. Et tout cela, bénévolement!!

On doit une fière chandelle à ce charpentier fort sympathique! C'est l'entreprise Alain DUMEIL de Marsac en Livradois.

 

géraldine geraldine - - charpente

Allez, on continue gaiement, avec l'aide de mes parents venus nous prêter main forte, il y a deux semaines

Quand faut y aller, faut y aller! 

toiture de la grange.....suite

Note pour plus tard, équiper la grue d'un pare soleil,

toiture de la grange.....suite

Tout est dans le langage des signes

toiture de la grange.....suite

Allez, on charge

toiture de la grange.....suite

on décharge dans la remorque,

toiture de la grange.....suite

Et quand elle est pleine, bé, on la vide

toiture de la grange.....suite

L'étape suivante c'est de prolonger le plancher dans la grange, parce que c'est quand même plus pratique pour refaire la toiture.

Heureusement qu'il n'a pas le vertige le papa!

toiture de la grange.....suite
toiture de la grange.....suite

Allez, ça c'est fait!

toiture de la grange.....suite

Et pendant ce temps là, notre spécialiste ès joints s'est occupée du mur de la petite grange. Le mauvais temps venant majoritairement de l'ouest, il était temps de le protéger.

Tout va bien, la maman non plus n'a pas le vertige.

toiture de la grange.....suite

Et en moins d'une semaine, voilà le résultat. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'un mur jointé c'est franchement plus joli.

toiture de la grange.....suite

Au moins on voit bien la différence!

toiture de la grange.....suite

Un grand Bravo! .........et un grand Merci

géraldine geraldine - - charpente

Eh ben nous y voilà, après avoir fait la cigale en juillet et août, il a bien fallu redevenir fourmi en septembre, parce qu'on a beau l'espérer tous les jours, mais les travaux ne se font pas tous seuls.

Et le toit de la grange, c'est un sacré programme!

Montage des échafaudages, enlever les vieilles tuiles, enlever la vieille volige, enlever les vieilles pannes (filières)......mais le plus gros du boulot c'est de remplacer les arbalétriers abîmés.

C'est qu'il n'est plus vraiment étanche ce toit!

Toit Toit mon Toit!

Bref, on s'y remet sans attendre, et le premier travail c'est de raboter les chevrons de la charpente achetée d'occasion il y a quelques mois. Ces chevrons remplaceront les filières du toit.

Toit Toit mon Toit!

La livraison du platelage est arrivée

Toit Toit mon Toit!

Et notre scieur voisin a coupé les liteaux

Toit Toit mon Toit!

ça nous manquait tiens, de monter sur un toit

Toit Toit mon Toit!
Toit Toit mon Toit!

Les deux premiers arbalétriers sont à changer, ils ont subi les outrages du temps et des intempéries

Toit Toit mon Toit!
Toit Toit mon Toit!
Toit Toit mon Toit!

Faire les mortaises à la tronçonneuse c'est plus rapide qu'au ciseau à bois quand même,

Toit Toit mon Toit!

Impec!

Toit Toit mon Toit!

Ca c'est fait!

Toit Toit mon Toit!
Toit Toit mon Toit!

Mais la mauvaise surprise, c'est qu'ils n'étaient pas tout seuls, le voisin aussi est à changer.....Inutile de vous dire pourquoi!

Toit Toit mon Toit!

Alors re-belote, on démonte,

Toit Toit mon Toit!

Et on refait un arbalétrier à l'identique. Heureusement il nous reste des poutres de la charpente achetée d'occasion

Toit Toit mon Toit!

Mise en place

Toit Toit mon Toit!

Et ensuite, on peut placer les filières et la volige

Toit Toit mon Toit!
Toit Toit mon Toit!

y a pas à dire, ça change!

Un gros merci à Pierre pour son aide efficace.

La suite très bientôt

géraldine geraldine - - charpente

Nous y voilà!

Le gros chantier de l'été arrive à grand pas, la preuve en images:

On sort l'artillerie lourde
On sort l'artillerie lourde

Et oui, il y a de la réfection de toiture dans l'air. 

Après avoir fait le tour des tarifs (plutôt prohibitifs) des locations de grues, et nacelles en tous genres, nous avons décidé d'investir dans une grue d'occasion. Le calcul est vite fait.

Et comme à chaque fois que nous avons besoin de quelque chose, on trouve ce qu'il nous faut dans le coin, nous avons trouvé 'l'ustensile" à 60 Km. Celle-là est un peu plus volumineuse que la première qui nous avait servi pour les travaux de toiture de la maison. 

Le transport a été effectué par notre voisin terrassier, et le montage sera effectué par un pro qui suit la grue à chaque changement de propriétaire.

L'état général est plutôt bon, mais la caisse était franchement à rafraichir. Quand on voit l'état de la tôle et des cornières.....

On sort l'artillerie lourde
On sort l'artillerie lourde
On sort l'artillerie lourde

Tout le bas de caisse a été refait (maison).

Découpe des anciennes cornières et fixation des nouvelles.

On sort l'artillerie lourde
On sort l'artillerie lourde
On sort l'artillerie lourde

OH! une grue avec des jambes

On sort l'artillerie lourde

Les tôles sont changées également. Du moins, récupérées, pour certaines, redécoupées et peintes.

On sort l'artillerie lourde

Et voilà y a plus qu'à remplir de 3,5 Tonnes de ballast, pour faire le contre-poids.

On sort l'artillerie lourde

Perception de la mini-pelle pour charger

On sort l'artillerie lourde

Et des bras et des jambes pour étaler.

On sort l'artillerie lourde

Voilà, sauf contre-ordre, la grue sera montée mercredi 13 juillet, jour des mes vacances......y a comme un message là!

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, charpente

pose de la volige



on commence le chaînage par la pose de planelles qui serviront de coffrage


en même temps on avait démonté toutes les fenêtres, ouvrants et dormants et commandé de nouvelles avec double vitrage.
là on n' a pas été déçu, ils sont arrivé à trois, ont commencé à 8h30 et à 11h30 les 15 fenêtres étaient posées et bien posées.


et de nouveau.....de la neige, et encore plus que les fois précédentes.

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, charpente

les premières neiges sont là, un peu tôt cette année!
J'ai de l'aide qui est arrivée du sud, mais la charpente n'est toujours pas construite.

Enfin, je vais chez le charpentier voir la ferme en cours de montage, il est dans le même village.elle est magnifique, je suis ravie. Les deux contrefiches en place sont abimées mais il en a refait deux autres qui seront montées sur la ferme en place.

On attend un creneau météo favorable et on vient chercher les bois avec le gros tracteur de mon voisin.On monte les éléments à la grue, c'est mon beau-frère qui la manie aujourd'hui. nous on les réceptionne en haut.

Il devait y avoir 3 jours de montage. Là çà commence mal, les contrefiches ne rentrent pas dans leurs logements, alors on les inversent... puis le charpentier décide d'agrandir les mortaises, on réssaye, toujours pas bon, alors il raccourcit les bois, finalement aprés 1/2 journée ça rentre.



               

On relève l'ensemble, c'est plus facile que prévu, la ferme se glisse presque toute seule à sa place.

Le lendemain, un ami du charpentier vient et décide qu'il faut démonter les contrefiches car elles sont maintenant trop courtes. Heureusement, il n'est pas nécessaire de remettre la ferme à plat.

On met maintenant les liens frontaux, même galère, ça ne rentre pas, il faut reprendre les tenons mortaises et embrèvements.

ça fait 9 jours qu'on est sur la charpente.Pour les arétiers, il a fallu que le charpentier s'y reprenne à 3 fois avant que la pente soit la bonne.
Pour la coupe des poutres, quand j'ai vu le charpentier commencer à la scie circulaire et finir à la scie égoine parce que sa circulaire était trop petite, j'ai décidé de demander à Bernard de les couper à la tronçonneuse.
Bernard est forestier et travaille à la demande pour des particuliers ou des scieries à l'abattage d'arbres. Mais c'est surtout un dieu de la tronçonneuse. Il fait de la sculture à la tronçonneuse, c'est magnifique, je ferai un article sur ses créations.
Alors là on a gagné du temps et tant pis si j'ai payé une prestation à Bernard qui aurait du être effectuée par le charpentier.


J'attaque la pose des chevrons, J'ai de l'aide le week-end.





On a commencé le 8 novembre en montant les bois, on est le 23, la neige est revenue et le charpentier doit encore tailler 2 chevrons par arétier pour donner la forme en toit sur laquelle sont supposés venir se caler les chevrons que j'ai déjà posés.

une vue du grenier enneigé

malgré tout, il faut bien continuer...

 

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, charpente

 rénovation d'une ferme auvergnate

Des fondations à la toiture, restauration écologique d'une ferme et de sa grange dans le parc du Livradois forez

où sont nos visiteurs ?

combien de visiteurs depuis la création du blog

Hébergé par Overblog