Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

rénovation d'une ferme auvergnate

Dès  notre arrivée au mois de juin,  le scieur nous a prévenu qu'il commençait à débiter notre bois.

Curieux de voir la scierie fonctionner, nous avons consacré quelques heures à le voir travailler.

Il faut dire que c'est émouvant de voir la transformation des énormes rondins de bois  en poutres, planches et autres.

Vraiment chouette quand on peut assister à toute la chaîne, de l'abattage des arbres, à la découpe finale et de se dire que tout ce bois va servir à la rénovation de la ferme.

  Le scieur est très bien équipé. Il vaut mieux, vu qu'il travaille tout seul.

Etape une, dépose du billot sur le tapis roulant de la scie.

14-06 3

Les derniers réglages,

P1080785

P1080790

 Et c'est parti!

P1080797

P1080799

Une belle poutre en formation.

P1080802

P1080805

Tout est utilisé, même les bords 

P1080806

Et au fur et à mesure de la découpe, il range les morceaux de bois par catégories

P1080816

Voilà ce que ça donne ensuite

 14-06 2

  Après avoir vu le scieur travailler, nous sommes allé voir Stéphane, notre voisin, sur son chantier de débardage.

Lui aussi est bien équipé!

 

P1080819

 

Le jour J : Le bois va enfin arriver à la ferme!

Retour chez le scieur, donc, pour charger la remorque. J'en profite pour vous montrer un "petit" arbre du coin.

Un véritable sapin auvergnat !

La photo ne rend pas bien mais il avait une circonférence impressionnante.

P1080854

Avant de charger la remorque il faut finir le délignage des planches.

      P1080855

 

P1080856

Et on commence à charger !

P1080863

Euh, là ça penche franchement.........jusqu'à tomber pour tout dire.

Mais rien n'inquiète notre scieur qui a une totale maîtrise de son véhicule !!!

 

P1080865

La preuve, tout fini par arriver sur la remorque.

 

P1080869

Discussion sur la façon de charger ! 

P1080870

Stéphane profite même de l'ascenseur

 

P1080874

 Et voilà une remorque !

Celle-ci est amenée par Stéphane et une deuxième presque aussi grosse sera amenée par le scieur une fois qu'elle aura été chargée.

P1080880

Bien sûr il vaut mieux arrimer tout ça avant de partir

 

P1080881

Et voilà le débarquement à la ferme qui commence.

P1080885

 

P1080888

Sous l'oeil attentif des spectateurs..........humains et bovins.

 

P1080889

Le scieur et Stéphane s'octroient une pause qui duuuurrrrreeeeee.

Et on dit que les femmes sont bavardes!!!

Moi je vous dis que quand deux auvergnats se rencontrent........

 

P1080891

Allez, on remotive les troupes et on reprend le boulot.

 Dernières petites mises à niveau des cales pour que le bois soit bien à plat,

 P1080894  

P1080895

Et on pose! 

P1080896

Tiens, on a la visite d'une autre bestiole du coin : un rat taupier, très nuisible pour les prairies paraît-il.

Mais on lui a laissé la vie sauve quand même et il est reparti sans trop de précipitation, pas stressé un poil semble-t'il de tout le remue-ménage qu'on a causé sur son territoire.

P1080897

Le rangement se poursuit, 

P1080898

Du gros cigare,

P1080901

  A l'allumette. 

P1080903

 Et voilà le résultat, un bon gros tas de bois bien rangé. 

On va pouvoir en faire des bricoles avec tout ça.

reste plus qu'à le traiter et l'abriter pour passer l'hiver.

P1080905

Et comme tout travail mérite salaire, on paye notre tournée pour le debriefing.

 

P1080904

 

 

géraldine geraldine - - bois

Nous revoilà déjà pour la suite des travaux.

Même si nous avons dû écourter les congés de juin, les dix jours à venir seront efficaces, surtout que nous avons de la main d'oeuvre en plus. Un gros merci à Pierre qui est venu en renfort et nous a bien aidé.

Au programme de notre séjour, faire la génoise de la façade sud, et rentrer le bois que le scieur nous a débité.

 

Nous avons donc repris la voiture, direction la ferme, avec deux passagers de plus, Pierre et la Pepette, pas contente du tout de devoir rester dans cette caisse pendant de si longues heures. Nos oreilles s'en souviennent encore.... 

P1080779

 

 

Pour ne pas changer les habitudes, le premier boulot en arrivant est de dégager le terrain autour de la maison.

On comprend pourquoi!

P1080783

 

P1080784

 

Pratiquement 2 heures après on a pu retrouver les tuiles nécessaires à la réfection de la génoise .

P1080907

 

 

  Le lendemain, retour aux travaux .

Gouttière mise en place sur la façade ouest  avant le démontage

de l'échaffaudage

 

P1080841

 

 

Et réfection de l'angle de la génoise qui méritait une retouche.

 

P1080833

 

 

Ensuite, mise en place des équerres sur lesquelles viendront des planches qui serviront de support pour les tuiles du premier rang de génoise.

Nous aurions dû faire la même chose pour les deux côtés précédents, nous aurions gagné du temps, mais que voulez-vous, on apprend avec le temps.

 

P1080834

 

 

Dans la journée, Stéphane est venu nous amener quelques troncs qui serviront de poutres rondes pour les aménagements futurs. 

P1080836

 

 

En auvergne, même au mois de juin, il ne fait pas toujours beau.

Qu'à cela ne tienne, Pierre à entrepris de décrépir au burineur, le mur mitoyen avec la grange au dernier étage.

Ce mur restera en pierre apparentes, une fois nettoyé et rejointé proprement.

Copie de P1080831

 

 

La pause, .....bien méritée!

 

Copie de P1080828

 

 

Ensuite, Pierre et moi nous avons fait la course pour nettoyer les joints du mur, lui à gauche,

 

Copie de P1080849

 

 

moi à droite.

 

P1080848

 

 

Et voilà le résultat.

Je dois bien avouer que Pierre en fait plus que moi.

 

P1080923

        

 

Mais revenons à nos moutons, faudrait pas oublier qu'on a une génoise à faire.

Polaire et bonnet s'imposent (on est quand même au mois de juin!), mais rien ne nous arrête.

Pierre en bas à la bétonnière et la grue, et deux en haut.

Et en avant les seaux !

 

P1080914

 

 

 

  P1080919

 

 

 

Même la pepette est venue nous soutenir sur le toit

 

P1080915 

 

 

Et un rang de génoise monté!

 

P1080917 

   

 

Et de deux!

 

  P1080932

 

 

 

Et de trois!

 

P1080931

 

 

 Vu d'en bas 

 

Photo 010

 

 

Avec le bandeau devant lequel viendra la gouttière

 

P1080934 

 

 

Et voilà ce que ça donne.

 

Il manque le dernier rang de tuiles et la gouttière qui seront posés à la prochaine visite, faute de temps cette fois-ci.

 

P1080938

 

En tout cas ce qui est sûr, c est que nous ne craignons plus les tempêtes maintenant.

 

A très bientôt!

 

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats

Bonjour à tous et à toutes, nous voilà de nouveau sur la blogosphère pour une mise à jour des travaux de mai et juin.

Une petite semaine en mai seulement et 10 jours en juin au lieu des trois semaines initialement prévues, pour cause d'imprévus.

Nous avons quand même eu le temps d'en faire un peu, voici le récit des travaux de mai, pour commencer.

 

La caravane patchouli a repris du service. Départ chargé à bloc de tout un tas de choses que l'on nous a données pour équiper la ferme. Merci à Nicolas notamment pour avoir vidé sa maison et rempli la nôtre.

 

P1080571

 

 

Sur place nous ne pouvons que constater que les coups de vent nous ont encore soulevé quelques tuiles, il est vraiment temps de finir la génoise, mais ce ne sera pas encore pour cette fois-ci, nous n'avons que trop peu de temps.

 

P1080592

 

 

L'un des premiers travaux est de démonter le plancher bien abîmé de la petite grange, de manière à pouvoir le remplacer pour les interventions futures sur le toit.

C'est bernard, notre voisin qui s'y est collé . il faut dire qu'il n'a pas le vertige et qu'il n'a pas son pareil pour faire du ménage...

Le plancher a fini fortement éclairci.

 

P1080615

 

 

Et d'après vous, il est passé où le plancher?

 

P1080614

 

 

 Mes parents, pas découragés un poil lors de leurs précédents séjours à la ferme sont venu nous prêter main forte.

Ils ont abattu, au sens propre comme au sens figuré un sacré boulot. Mille merci pour votre aide bienvenue.

 

P1080596

 

 

Les cloisons de la maison ayant été tombées, nous avons rangé les briques récupérées dans le bas de la grange.

 

P1080597

 

 

Et on a rangé la grange par la même occasion!  Il y avait un tel bric à brac.

 

P1080611

 

 

 Et tandis que certains s'occupent à casser le conduit de cheminée au 2ème étage,

 

P1080617

 

 

  D'autres s'occupent de casser au rez de chaussée.

Ici point de repos, A chacun son marteau!!!!

   

P1080627

 

 

Et après, bien sûr, il faut ramasser les gravats

 

  P1080619

 

 

Pour faire, dehors, un joli tas! 

 

P1080629

 

 

  Et voilà ce que ça donne une maison sans cloisons.

 

P1080636

 

 

P1080643

 

 

Elle paraît tout de suite plus grande, mais surtout on peut commencer à projeter l'agencement futur des pièces, du mobilier, de l'électroménager......

 

P1080631

 

 

Histoire de prendre l'air, je suis allé bricoler dehors pour nettoyer la source, sous l'oeil critique du chat du voisin, qui s'invite dès que nous sommes là . Il fait d'ailleurs partie de la famille maintenant .

P1080622

 

 

Et dans la source, on fait de drôle de découverte.

 Une sorte de petit triton ou salamandre bien sympathique et très coopératif pour les photos.

 

 P1080649

 

 La petite semaine de mai s'arrête là, nous sommes rentrés moins chargés qu'à l'aller mais nous allons bientôt revenir en force. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats

 rénovation d'une ferme auvergnate

Des fondations à la toiture, restauration écologique d'une ferme et de sa grange dans le parc du Livradois forez

où sont nos visiteurs ?

combien de visiteurs depuis la création du blog

Hébergé par Overblog