Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

rénovation d'une ferme auvergnate

Je reprends ainsi la mise à jour du blog, après de longues semaines de silence.

Commencée à l'automne dernier, la toiture de la grange était restée en plan tout l'hiver, jusqu'à ce que la météo redevienne plus favorable.

Le petit créneau de temps bleu à Pâques m' avait permis d'avancer un peu ce chantier

Avant que nous arrêtions les travaux, nous en étions là :

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Il restait environ 1/3 de toiture sur chaque pan. Partie qui nous posait souci car plusieurs pièces de la charpente étaient franchement abîmées et bien trop lourdes pour qu'on les change nous-même.

Alors on a fait appel à un charpentier, celui là même qui était venu in-extremis "sauver" notre toiture après un gros coup de vent (voir article "sauvetage de toiture"), mais avant qu'il n'arrive j'avais un peu de travail de préparation.

D'abord détuiler et enlever la vieille volige. Chose qui ne m'a pas pris bien longtemps.

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Puis il a fallu dégager l'accès aux pièces de charpente qui devaient être changées ou renforcées.

Toit de la grange. Enfin la fin

Ensuite, le charpentier et son équipe ont pris le relais:

Remplacement des bois abîmés.  Bien pratique avec l'engin qui va bien

Toit de la grange. Enfin la fin

et pose des nouvelles filières

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Et de la volige

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Là où nous aurions mis une semaine, il n'aura fallu que deux petits jours de travail pour les charpentiers. Ce renfort nous a permis d'attaquer directement l'isolation.

Comme pour le toit de la maison on a opté pour la pose de panneaux de mousse polyuréthane, en méthode sarking. Lot d'isolation que nous avions acheté il y a environ deux ans.

On a en premier lieu posé les bois qui permettent

1 de fixer la planche de rive

2 de maintenir les plaques d'isolation

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Et puis on pose enfin les plaques

Toit de la grange. Enfin la fin

collage du scotch en aluminium pour jointer les plaques

Toit de la grange. Enfin la fin

Et puis,retour des charpentiers pour deux jours d'aide bienvenue.

Au programme, pose de l'écran sous toiture au-dessus des murs,des contre-liteaux, liteaux et tuiles.

Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin
Toit de la grange. Enfin la fin

Et voilà, le 18 mai, la grange avait son toit.

Toit de la grange. Enfin la fin

Il reste les planches de rive à fixer et la cheminée à rebâtir. Ce qui sera fait en septembre, quand notre charpentier, viendra faire le dernier toit des bâtiments.

Je le remercie ici infiniment, d'avoir pu dégager du temps et permettre à Annik de voir la toiture achevée.

Un gros merci aussi à mes parents qui n'ont pas ménagé leur peine.

 

géraldine geraldine - - charpente

Nous étions deux voilà 9 ans, à l'initiative de ce projet de rénovation.

Durant toutes ces années, Annik a mis tout son coeur, ses forces, son  énergie et sa détermination pour faire de cette vieille ferme, NOTRE maison. Et le résultat est magnifique et bien au-delà de nos espérances.

Sur le chantier, elle aura vaincu les tempêtes de vent, de grêle, ou de neige, mais malgré une positivité à toute épreuve, elle n'aura pas vaincu la maladie, qui l'a emportée une nuit de mai, me laissant amputée.

Je serai seule désormais, pour assurer la suite des travaux et le suivi du blog.

Je vais m' attacher à suivre les enseignements et les conseils de celle qui était ma partenaire dans la vie comme dans la rénovation, et tenter de mener à bien les projets que nous avions pour ce lieu où son empreinte et son âme sont partout.

 

 

géraldine geraldine -

Woh woh woh, deux mois ont passé, et pas un seul article. Allez hop hop hop, on met nos pages à jour.

Mars n'avait pas commencé sous de bons auspices. Vent, pluie, neige, de vraies giboulées......jusque là c'était plutôt normal, on était en mars.

Nous avons donc continué nos petits travaux intérieurs, et dans les priorités, la barrière en haut de l'escalier arrivait en tête.

Et voilà l'outil principal. 

Un garde-corps en haut de l'escalier

Avec un bon coup de ponçage et de peinture, c'est beaucoup mieux.

Un garde-corps en haut de l'escalier

Ensuite, nous avons fouillé dans notre stock de ferraille (qu'on a bien fait de ramener du Var) pour fabriquer les supports.

 Encore un peu de ponçage, 

Un garde-corps en haut de l'escalier

Un peu de soudure

Un garde-corps en haut de l'escalier

Et on fixe le tout

Un garde-corps en haut de l'escalier
Un garde-corps en haut de l'escalier

Reste plus qu'à trouver de quoi faire la rambarde dans la montée d'escalier!

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats, escaliers

Eh bé voilà, février a démarré comme janvier à terminé, avec une météo déplorable et la tempête essuyée le week-end dernier a laissé quelques traces.

A commencer par les tôles qui protégeaient le stock de bois

Avis de tempête!

Qui se sont retrouvées chez les chevaux

Avis de tempête!

Et qu'il a fallu plaquer au sol comme on a pu.

Avis de tempête!

Et le salon de jardin, parti de là

Avis de tempête!

pour arriver là

Avis de tempête!

sans parler de l'échelle qui s'est rangée toute seule sous la grue

Avis de tempête!

Et la bétonnière qui s'est couchée sur le sol

Avis de tempête!

Quant à ces objets volants identifiés

Avis de tempête!

ça n'est jamais bon signe

Avis de tempête!

Et bien sûr, le toit de la grange n'a pas été épargné

Avis de tempête!
Avis de tempête!

Le vent est enfin tombé,et  maintenant on attend le retour du soleil et des températures plus clémentes pour ranger et réparer tout ça.

géraldine geraldine - - divers

Vu la météo de janvier, pas question de travailler dehors, on prend un peu de repos hivernal tout en faisant quelques bricoles quand même, faudrait pas qu'on perde la main.

Première modification, la porte qui sépare la maison de la grange. L'ancienne porte fabrication maison nous a bien rendu service, mais elle n'était pas d'une étanchéité parfaite à l'air, on en a donc commandé une nouvelle chez le charpentier/menuisier qui était venu sauver notre toiture, et il nous a fait une jolie porte de service bien isolée.

Petits travaux intérieurs

Les étagères du coin télé n'étaient pas finies, c'est choses faite!

Petits travaux intérieurs

Mais surtout, maintenant on a un coin bar!

Petits travaux intérieurs
Petits travaux intérieurs
Petits travaux intérieurs

y a plus qu'à mettre les verres et les cacahuettes!

géraldine geraldine - - travaux Auvergnats

On dirait bien que cet hiver n'a rien de commun avec celui de l'année dernière. Tempêtes avec de très fortes rafales de vent, températures négatives jusqu'à -15, et surtout de la neige, de la neige, encore de la neige.

 

C'est ce qu'on appelle un hiver rigoureux!
C'est ce qu'on appelle un hiver rigoureux!
C'est ce qu'on appelle un hiver rigoureux!

A tel point qu'il n'y a plus qu'à se mettre en mode esquimau

C'est ce qu'on appelle un hiver rigoureux!

Ou en mode veille jusqu'au printemps

C'est ce qu'on appelle un hiver rigoureux!
C'est ce qu'on appelle un hiver rigoureux!
C'est ce qu'on appelle un hiver rigoureux!

Et quand les routes ressemblent à ça, 

C'est ce qu'on appelle un hiver rigoureux!

y a plus qu'à se déplacer avec ça.

C'est ce qu'on appelle un hiver rigoureux!

Et admirer le paysage.....

C'est ce qu'on appelle un hiver rigoureux!

Petite section en hors piste

C'est ce qu'on appelle un hiver rigoureux!

Heureusement je suis accompagnée d'un pisteur qui me fait la trace.

C'est ce qu'on appelle un hiver rigoureux!

Bon, s'il marchait en ligne droite ça serait mieux

C'est ce qu'on appelle un hiver rigoureux!

La météo pour les prochains jours annonce un redoux et de la pluie, et le blanc manteau va céder la place à de la bonne gadoue, ainsi va la vie!

géraldine geraldine - - divers

La semaine entre Noël et jour de l'an, on a eu de belles journées, du coup on en a profité pour avancer notre toiture au maximum, avant de ranger les outils pour quelques temps.

La pan Sud étant prêt à passer l'hiver,

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

On a fait de même avec le pan Nord, mais la première étape a été de déplacer le plancher provisoire de la droite vers la gauche.

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

Voilà passons aux choses sérieuses 

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

On découvre, 

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

On taille les filières,

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

On remplace les vieilles filières,

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

Et on pose le platelage,

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit
Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

Sur chaque pan, il reste une largeur de 3 mètres à refaire. Cette partie là s'avère plus délicate, car il faut refaire la cheminée qui se délite depuis des années, mais surtout il faut changer un arbalétrier et une poutre traversante qu'il est impossible de conserver en l'état. On réserve ces travaux pour plus tard, quand les conditions climatiques seront plus favorables.

Jour de l'an ou pas, on était sur le toit
Jour de l'an ou pas, on était sur le toit

Et maintenant on passe en mode hibernation......

géraldine geraldine - - charpente

Fin d'année oblige, nous laissons les travaux de côté pour quelques temps. Nous avons échangé les clous, vis et marteaux contre des spatules, casseroles et autres gamelles.

Nous vous souhaitons à tous de très agréables fêtes de fin d'année et espérons vous revoir dès la reprise des travaux de rénovation. Merci de votre fidélité !

Du mode rénovation au mode ripaille

géraldine geraldine - - divers

Enfin le beau temps revient. Si novembre n'a vraiment pas été terrible côté météo, on espère que décembre sera à l'image de cette semaine. Un temps sec et froid certes, mais beau.

Du coup on reprend nos travaux de toiture, mais avant de découvrir et recouvrir, il faut prolonger le plancher dans la grange, car nous arrivons aux limites du possible.

Et comme il n'y a plus de poutres sur lesquelles s'appuyer pour poser les lambourdes, on fait appel au système D. On monte l'échafaudage dans la grange, et on vient poser les lambourdes dessus. A la guerre comme à la guerre! En France on n'a pas de pétrole, mais on a des idées!

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Puis on vient fixer les plaques d'OSB

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et voilà, maintenant on a une bonne surface de plancher pour travailler puisqu'on a rejoint le dessus du bungalow.

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Etape suivante, on découvre.......et j'attend la benne

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Qui s'envole

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et la voilà, y a plus qu'à remplir

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

1er voyage

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Après avoir enlevé les tuiles et la vieille volige, on fixe les filières

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!
avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et la panne faîtière

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Le platelage est là, y a plus qu'à!

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!
avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et voilà, objectif du week-end relevé!

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

Et une petite vue panoramique

avec l'anticyclone des Açores, on ressort!

géraldine geraldine - - charpente

Depuis deux jours nous essuyons une tempête de vent avec des rafales qui avoisinent les 100 km/heure, et ce matin, J'ai eu la mauvaise surprise de voir notre écran sous-toiture arraché. En plus, c'est mon RDV hebdomadaire de chimio alors pas le temps de monter pour refixer.

Mais dans notre malheur on a de la chance!

Un charpentier qui refait la toiture d'un voisin, est spontanément venu avec un ouvrier et son matériel. Ils ont vissé des liteaux sur l'écran et on est tranquille pour un moment, c'est  de nouveau étanche.

Si on gagne au loto, ce sera notre prochain jouet.

Sauvetage de toiture!

Bien pratique pour monter sur le toit, avec quelques liteaux

Sauvetage de toiture!
Sauvetage de toiture!
Sauvetage de toiture!

Et voilà, c'est refixé durablement. Et tout cela, bénévolement!!

On doit une fière chandelle à ce charpentier fort sympathique! C'est l'entreprise Alain DUMEIL de Marsac en Livradois.

 

géraldine geraldine - - charpente

 rénovation d'une ferme auvergnate

Des fondations à la toiture, restauration écologique d'une ferme et de sa grange dans le parc du Livradois forez

où sont nos visiteurs ?

combien de visiteurs depuis la création du blog

Hébergé par Overblog